La loi de finance de la Sécurité Sociale qui vient d’être adoptée intègre la prise en charge par la sécurité sociale de certains Dispositifs Médicaux reconditionnés entre autre le fauteuil roulant manuel ou électrique. C’est une avancée historique qui ouvre la porte à un changement profond du mode de distribution des Dispositifs Médicaux en France. En effet peut-on continuer à distribuer (en dehors de la location pour quelque matériel) par principe des dispositifs médicaux neufs sans s’occuper du devenir de ce matériel quand il n’est plus utilisé tout en sachant que de nombreuses personnes n’arrivent pas à s’équiper, très souvent pour des raisons économiques.

Que ce soient les institutions, les intervenants à domicile, les associations, mais également de nombreux distributeurs ou fabricants, la majorité des acteurs, intervenants auprès des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie, reconnaissent que nous avons le devoir d’agir. Merci à tous ceux et celles qui ont œuvré pour que cette belle utopie, réalité concrète développée par le réseau ENVIE Autonomie, s’inscrive dans la loi.

Il nous reste maintenant à rassembler tous ceux et celles qui ont compris que c’était l’avenir. Nous devons ensemble construire une filière sécurisée pour que le Dispositif Médical reconditionné soit un matériel de première qualité. Celle-ci va permette une plus grande accessibilité pour tous dans le respect du bien-être et du choix de la personne. Elle va également agir contre le gaspillage et créer des emplois pour les plus fragiles.