Après l’adoption au SENAT de plusieurs amendements sur la loi Economie Circulaire, concernant la réutilisation des Aides Techniques reconditionnées qui  apporte un premier cadre réglementaire pour que cesse le gaspillage de matériel médical et que nous puissions agir pour que plus personne ne soit dans l’incapacité de s’équiper. Entre autre un amendement qui impose à tous les détenteurs (distributeurs ou établissements) de donner le matériel plus utilisé aux structures de l’ESS qui rénovent le matériel. Textes qui devront être adoptés à l’Assemblée Nationale.  C’est au tour du Ministère de la Santé qui, comme il nous l’a annoncé depuis plusieurs mois,  s’engage dans le Projet de Loi du Financement de la Sécurité Sociale (le PLFSS) sur une mesure spécifique pour la prise en charge par la Sécurité sociale de certains dispositifs médicaux reconditionnés : “Instaurer de nouveaux modes de prise en charge des dispositifs médicaux, notamment des fauteuils roulant”. C’est une grade avancée, qui nous encourage à continuer à développer  l’offre de matériel médical reconditionné dans un cadre piloté, avec des procédures normées pour que le matériel reconditionné soit accessible à toutes et à tous mais surtout pour que le matériel reconditionné ne soit pas un matériel de second choix mais un matériel conforme aux besoins, aux normes avec toutes les qualités et garanties attendues.